Consultant en appui à l’opérationnalisation du cahier de charge des Coordonnateurs régionaux TB et VIH et amélioration de la performance globale du PNLT et PNLSH/ Grade NOC

  • Added Date: Friday, 01 July 2022
  • Deadline Date: Sunday, 17 July 2022
7 Steps to get a job in the United Nations

..

Qualifications

TDR pour le Recrutement d’un consultant en appui à l’opérationnalisation du cahier de charge des Coordonnateurs régionaux TB et VIH et amélioration de la performance globale du PNLT et PNLSH

 I. Introduction et contexte 
 
Le Niger à l’instar des autres pays s’est engagé à mettre un terme au VIH et à la tuberculose à l’horizon 2030 dans le cadre des ODD.  Le pays s’est doté d’un Plan Stratégique National VIH (2017-2022) et (2022-2026) de lutte contre la tuberculose, plans qui sont parfaitement alignés aux stratégies mondiales pour mettre fin au VIH/Sida et à la tuberculose. 
En dépit d’une diminution constante de la prévalence du VIH (0,7% à 0,4%) et de l’incidence TB au cours de cette dernière décennie (de 98 à 83%), les deux maladies continuent à être un sérieux problème de santé publique au Niger. En effet, pour le VIH, à défaut d’une enquête récente, la prévalence estimée par le logiciel Spectrum en 2021 est de 0,18% et pour la tuberculose, l’incidence estimée par l’OMS est de l’ordre de 83 cas incidents pour 100 000 habitants (Rapport mondial tuberculose de OMS, 2021). 
Par ailleurs de multiples défis persistent entre autres : 1) un GAP important en termes de cibles pour les deux programmes, il varie du tiers à près de la moitié des cibles à atteindre pour les deux programmes ; 2) une insuffisance dans le remplissage de la base de données DIHS en termes de complétude, et qualité des données ; 3) une insuffisance dans la gestion des intrants se traduisant par des ruptures, handicapant ainsi la livraison des services VIH et tuberculose.   
Pour pallier cette situation et améliorer les performances du PNLSH et PNLT, une liste de taches a été élaborée pour les coordonnateurs régionaux des deux programmes avec leur pleine participation et l’appui technique et financier de l’OMS. Dans le cadre de l’opérationnalisation de ce cahier de charge et de celui de l’amélioration de la performance globale des deux programmes y compris la fonctionnalité du cadre de redevabilité de lutte contre la tuberculose mis en place en décembre 2021, ces derniers sollicitent de l’OMS l’appui d’un consultant national.    
 II. But et objectifs 
Appuyer les Programmes Nationaux de Lutte contre le Tuberculose et le VIH dans le suivi et l’Evaluation de la mise en œuvre du cahier de charge des points focaux régionaux de lutte contre la tuberculose et le VIH, ainsi que l’opérationnalité du nouveau cadre de redevabilité multi partenaires et cibles nationales et mondiales VIH et TB.

III. Rôle et Responsabilités du consultant
Sous la supervision de la Représentante de l’OMS au Niger et la guidance technique du NPO en charge des Programmes Tuberculose et VIH, le consultant contribue à l’appui technique que fournit l’OMS pour la mise en œuvre et le monitoring de l’opérationnalisation du cahier de charge des coordonnateurs régionaux TB et VIH, et celui de l’amélioration de l’atteinte des cibles de la lutte contre la tuberculose et le VIH. Le consultant travaillera en étroite collaboration avec les Programmes Tuberculose et VIH et leurs principaux partenaires au niveau national et décentralisé. 

III.1 Responsabilités Techniques 
Le consultant travaillera comme point focal de l’OMS auprès des programmes de la lutte contre la Tuberculose et VIH et ses démembrements, et fourni :
•    Un appui de proximité dans le suivi de l’application des taches retenues dans le cahier de charges des points focaux TB et VIH, 
•    Un appui à l’identification et mise en œuvre des stratégies/interventions clés, pour le rattrapage des cibles VIH et TB nationales et mondiales
•    Un appui pour le suivi de la stratégie de dépistage des cas présumés de la tuberculose par la technologie Xpert, ainsi que le dépistage précoce du VIH (PCR) et le suivi de la charge virale (CV) chez les PVVIH sous traitement ARVs ;  
•    Un appui pour l’opérationnalisation du cadre de redevabilité de la lutte contre la tuberculose. 
Il travaillera également en étroite collaboration avec les partenaires sur le terrain et surtout les coordonnateurs régionaux TB. 

III.2 De façon spécifique, le consultant doit :
Travailler en étroite collaboration avec le PNLT et PNLSH et les différents partenaires pour le suivi et évaluation effectif du cahier de charge suscités et la fonctionnalité du cadre de redevabilité relatif à la lutte contre la tuberculose.   
Ces objectifs sont les suivants :
•    Fournir un appui technique pour la désagrégation des cibles régionales en cibles des districts et CDTs, le suivi mensuel pour leur atteinte et l’identification des interventions/stratégies clés pour le rattrapage des cibles le cas échéant ;
•    Fournir un appui technique pour le suivi de la complétude et promptitude de la saisie des données des CDT dans le DIHSS2, l’analyse de la qualité des données et aider la correction des incohérence et l’analyse des performances globales des sites (VIH et TB);
•    Fournir un appui technique pour le suivi de la disponibilité des intrants TB et VIH, l’analyse des rapports de consommation des sites en collaboration avec les responsables GAS des deux programmes ; 
•    Aider à l’opérationnalité du nouveau cadre de redevabilité sur la TB ; 
•    Fournir un appui technique pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la stratégie de dépistage de la TB en utilisant le Gene-Xpert comme test de première intention ; 
•    Suivre et donner les informations stratégiques et les tendances trimestrielles par région et district sanitaires dans le cadre de l’atteinte des cibles End TB et UNHLM ;
•    Coordonner la fonctionnalité des sous commissions du cadre de redevabilité de lutte contre la tuberculose ;
•    Rédiger les rapports mensuels d’activités de la consultance.

IV. Profil du consultant
Niveau d’Education :    
Titulaire d’un diplôme supérieur d’épidémiologie et ou de santé publique (niveau BAC 5 ans au moins)

V.Expérience requise 

Expérience confirmée d’au moins 5 années dans l’appui aux programmes dans le domaine de la santé plus spécifiquement, avoir une expérience confirmée avec le programme de lutte contre le VIH et ou la tuberculose. 

Compétences techniques et connaissances 
•    Une bonne connaissance des stratégies mondiales pour mettre au VIH et à la tuberculose, 
•    Une bonne maitrise du suivi évaluation des programmes VIH et ou Tuberculose
•    Une bonne maitrise du Système d’information sanitaire du Ministère de la Santé Publique y compris du DIHS2
•    Une bonne connaissance de gestion logistique des médicaments
•    Bonnes capacités de transmission de savoirs et des compétences.

La langue 
Bonne maitrise de la langue française (écrit et orale). 

V. Durée de la consultation 
Trois (03) mois 

VI. Lieu affectation
Niamey.
 

This vacancy is archived.

Recommended for you