TCHAD – COORDINATEUR.TRICE TERRAIN – RESPONSABLE PROGRAMME SÉCURITÉ ALIMENTAIRE (H/F) – ATI

  • Added Date: Wednesday, 11 March 2020
  • Deadline Date: Wednesday, 20 May 2020

Date de prise de fonction souhaitée : 01/04/2020
Durée de la mission : 6 mois
Localisation : Ati

QUE FAISONS NOUS

Programme concerné par le poste :

  • Région du Batha (zone agropastorale rurale de la bande sahélienne, structurellement affectée par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle). Réponse de SI en cours jusqu’au 29/04/20 dans le cadre d’un projet ECHO. Propositions formulées au PAM pour 1) projet d’assistance saisonnière sécurité alimentaire et nutritionnelle et 2) projet de résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle

Taille de la mission / base (budget, nombre d’expatriés et de staff nationaux) :

  • Mission de taille petite à moyenne en phase de stabilisation et fusion avec le Cameroun.
  • 1 bureau de coordination (N’Djamena), 2 bases opérationnelles : Ati, région du Batha, ouverte depuis 2012, Goré, région du Logone-Oriental, ouverte en fin 2018 et 3 bases opérationnelles au Cameroun
  • Stratégie de développement en 2020-2021 : poursuivre l’action de SI pour la réduction de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ; appuyer à la couverture des besoins de base pour les populations affectées par les conflits armés et les déplacements et développer des activités Wash in Health-Nut en lien avec des partenaires santé-nutrition.

DESCRIPTIF DU POSTE

Objectif général du poste : Superviser la sécurité sur la base, encadrer la mise en œuvre des projets et assurer la représentation/coordination sur zone

  • Enjeux et défis spécifiques

    • Encadrer les équipes projet SAME
    • Ouverture d’une sous-base
    • Fusion des missions Tchad et Cameroun courant de l’année 2020
    • Lancement de nouveaux projets sous réserve de financement (assistance alimentaire et résilience)
    • Management du CT par le Directeur pays à distance nécessitant une bonne communication, initiative et autonomie ainsi que des aller-retours à NDJ (trajet 5h par route) tout en maintenant un lien fonctionnel important avec la Coordination des programmes
    • Perspective de développement dans la zone nécessitant une veille active et la préparation de concept note
  • Priorités pour les 2-3 premiers mois

    • Lancement des nouveaux projets dans ces composantes opérationnelles
    • Instauration du nouvel organigramme de la base et d’un système de coordination adéquat

VOTRE PROFIL

  • Connaissance du domaine humanitaire et expérience de l’Afrique Centrale
  • Expériences et formations dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle
  • Bon sens de l’organisation, rigueur et méthodologie, polyvalence, autonomie
  • Aisance avec le Pack Office
  • Connaissances sur le contexte humanitaire et les interventions en SAME
  • Compétences techniques sur les activités Sécurité Alimentaire et Moyens d’existence
  • Expérience avec les logiques de développement un plus

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : à partir de 2 860 euros brut par mois, selon expérience, ( 2 600 euros de salaire de base + 10% de prime de congés payés ) Per Diem mensuel de 600 euros.
SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. La politique de break vient d’être modifiée : désormais Solidarités vous offre tous les trois mois un repos de 7 jours ouvrés ainsi qu’une allocation de 850 USD. A ces repos réguliers, Solidarités ajoute un jour de repos additionnel par mois travaillé. Ces jours ainsi que les breaks sont offerts par SI et ne sont pas décomptés des congés payés versés tous les mois avec votre salaire.

CONDITIONS DE VIE :

Conditions confortables à N’Djaména : Eau chaude et électricité quasiment en permanence, appartement moderne, salle de sport, piscine, petit restaurant au sein de la résidence, internet.

A Goré les conditions sont convenables : isolement relatif (petite ville) mais présence de nombreuses ONG. Très bon cuisinier, raccordement électrique du HCR pour électricité toute la nuit, forte chaleur saisonnière), TV et abonnement CanalSat.

This vacancy is archived.