Coordinateur de Protection – Cameroun

  • Added Date: Wednesday, 26 February 2020
  • Deadline Date: Tuesday, 10 March 2020

INTERSOS est une Organisation Humanitaire Non Gouvernementale, à but non lucratif, qui a l’objectif d’assister les victimes de désastres naturelles et de conflits armés. INTERSOS base son action sur les valeurs de la solidarité, de la justice, de la dignité humaine, de l’égalité des droits et des opportunités pour tous les peuples, du respect des diversités, de la cohabitation, de l’attention aux groups sociales les plus vulnérables.

Termes de référence **

Intitulé du poste : Coordinateur de Protection

Code : SR-48-1395

Pays : Cameroun

Lieu d’affectation : Yaoundé (avec des missions fréquentes dans la Région de l' Extrême Nord et du Nord-Ouest / Sud-Ouest)

Date de prise de fonction : 01/03/2020

Durée du contrat : 6 mois

Sous la supervision de : Chef de Mission

Supervision directe de : Supervision technique du staff de Protection

Personnes à charge : poste en famille**

Contexte général du projet

La crise régionale du bassin de Lac Tchad qui a provoqué globalement le déplacement de 2.4 million de personnes, touche de manière grave la région de l’Extrême Nord du Cameroun qui enregistre le plus grand nombre de personnes déplacées internes (PDI).

Le département du Logon-et-Chari accueille actuellement 56% de la population déplacée interne contre 20% pour le Mayo-Sava et 15% pour le Mayo-Tsanaga. La répartition démographique montre que 68% des PDIs (filles et garçons) ont moins de 18 ans, 51% des PDIs sont des femmes dont 68% ont moins de 18 ans (filles). Les mouvements de populations et la forte présence des PDIs dans les communautés hôtes engendrent une forte pression économique et sociale sur la Région qui a historiquement les indicateurs de développement les plus bas. La région de l’Extrême-Nord ne compte pas suffisamment de services sociaux fonctionnels, ce qui rend la tâche difficile pour les autorités de répondre rapidement aux urgences et surtout de faire face aux nouveaux défis générés chaque jour par le conflit armé. Du fait de ce conflit, la région est fortement touchée par les incidents de mines, de restes de guerre et d’engins explosifs improvisés (EEI), qui constituent des sérieuses menaces pour la vie et l’intégrité physique spécialement des enfants et des femmes., mais aussi une barrière à la mobilité, et à l’accès humanitaires auprès des populations les plus vulnérables.

Dans un tel cadre de précarité et d’insécurité, la condition des couches les plus vulnérables de la population s’est considérablement aggravée.

La crise a une incidence certaine sur l’augmentation du nombre d’enfants séparés et non-accompagnés dans la région rendant ainsi les enfants de 5 à 14 ans très vulnérables à toutes formes de violations de leurs droits y compris les violences basées sur le genre notamment les violences sexuelles. Les déplacements provoquent un grand stress psychologique et social en outre, les difficultés d'accès à la nourriture, l'eau, l'éducation, les moyens de subsistance, les loisirs et autres services sur une base quotidienne aggravent encore le niveau de stress des personnes affectés. La forte présence militaire dans toute la zone frontalière reste un facteur de risque qui expose les enfants (filles/garçons) et les femmes à l’utilisation par les forces armées et à la violence sexuelle. Cependant l’offre de service reste très limitée ou parfois inexistante et l’information sur les services disponibles très faible que ce soit pour les GBV ou la Protection de l’enfant.

C’est dans ce cadre qu’INTERSOS met en œuvres un programme de protection composé actuellement par 4 différents projets, dans les départements de Mayo Sava, Mayo Tsanaga et Logone et Chari :

  • Un projet de monitoring de protection, bailleur UNHCR, que vise à améliorer la situation de protection des populations déplacées et demandeurs d’asiles hors camp de Minawao et hôtes affectées par les violences et le déplacement, à la consolidation des structures de protection mises en place pour le suivi de la situation de protection dans les zones affectées et dans les arrondissements des trois départements, l’encadrement et le renforcement des structures communautaires sur des thématiques liées à la protection et la collecte des données sur les tendances de protection dans les zones d’accueils, le référencement des cas de protection identifiés vers les services de prise en charge juridique, psychosocial et médical pour la réponse appropriée.

  • Un projet de Services Communautaires, bailleur UNHCR, que vise à apporter une réponse de qualité aux personnes à besoins spécifiques (PBS), refugiés vivant dans le camp de Minawao, en assurant la gestion directe des cas de protection, en supportant les mécanismes de participation communautaire inclusive des différentes couches sociales de la population réfugiée et en promouvant la coexistence pacifique au sein de la communauté réfugiée ainsi qu’entre la population réfugiée et la communauté hôte.

  • Un projet de protection de l’enfance et de prévention et réponse aux VBG, bailleur ECHO, que vise à améliorer la protection des survivants à des actes de violence à travers des mécanismes de prévention, réponse et coordination, en ce qui concerne les volets de protection VBG, ES/ENA, et droits humains via les réseaux communautaires, une hotline et la création des centres d'écoute.

  • Un projet de prévention et réponse aux VBG, bailleur UNFPA, pour faciliter l’accès des femmes, des filles et leurs familles aux informations sur les services multisectoriels existent y compris les services médicaux ainsi que le support psychosocial et juridique, et vise à l’amélioration de l’accès aux services de prise en charge de VBG et de protection de l’enfant pour les populations déplacées internes et populations hôtes, plus spécifiquement les enfants (filles/ garçons) et les femmes.

De plus, il/elle sera responsable de la supervision technique du projet de Protection, bailleur UNHCR, qui se déroule dans la zone anglophone du Sud-Ouest/Nord-Ouest.

Objectif général de la position

En collaboration avec le Chef de Mission définir et coordonner la mise en œuvre de la stratégie de protection de la mission.

Fournir des orientations et conseils techniques au personnel de la protection en veillant à ce que les différentes composantes du programme soient exécutées conformément aux directives internes et aux normes et principes internationaux, afin d’atteindre efficacement les objectifs de la mission, conformément à la vision et aux valeurs de INTERSOS.

Principales responsabilités et tâches

Coordination et support:

  • Contribuer à la conception de la stratégie de protection et fournir un appui technique et une assistance à la mise en œuvre d'activités liées à la protection;
  • Contextualiser et adapter les directives internes et globales, en veillant à ce qu'elles soient déployées et connues de membres du personnel;
  • Assurer la cohésion et l'harmonisation des activités et services de protection entre les différents sites de mise en œuvre de la mission;
  • Offrir une formation et des ateliers aux membres du personnel de protection pour renforcer les compétences sur des sujets de protection spécifiques identifiés
  • Organiser des formations et des ateliers à l'intention de membres du personnel autre que de protection afin de développer leurs compétences et connaissances relatives aux principes de protection et leur permettre d'intégrer la protection dans différents secteurs;
  • Évaluer régulièrement les besoins et lacunes en matière de protection des populations cibles dans les zones d'opérations actuelles et futures, mettre à jour périodiquement l'analyse de la situation en matière de protection et informer les équipes de programme en conséquence;
  • Créer des opportunités de partage d'expériences et d'apprentissage au sein de l'équipe de protection afin de renforcer la coopération et la collaboration;
  • Fournir une analyse de protection stratégique et élaborer des rapports périodiques sur les tendances (comprenant des aspects de l'analyse des conflits, de la problématique du genre et de la gestion des risques) à partir des expériences de programme afin d'améliorer les activités de développement, de mise en œuvre, de définition des politiques et de défense des intérêts;
  • Veiller à ce que les données de protection soient collectées, archivées, traitées, analysées et diffusées selon des modalités éthiques, conformément aux protocoles internes de protection des données;
  • Effectuer des visites de suivi régulières sur terrain et fournir des outils de soutien pour surveiller la qualité de la mise en œuvre du programme;
  • Identifier les opportunités pour de nouvelles interventions de protection et soutenir les évaluations et le développement de nouvelles propositions de projets;
  • En coopération avec l'unité de redevabilité, soutenir l'élaboration de mécanismes de plaintes pour les bénéficiaires et veiller à ce que les plaintes soient traitées correctement;
  • En coopération avec l'unité de redevabilité, faire le suivi de la mise en œuvre des Politiques de Protection de l'Enfance(PE) et de Protection contre l'Exploitation et les Abus Sexuels (PEAS);

Supervision et Gestion du personnel:

  • Superviser, encadrer et coacher directement les spécialistes de la Protection et les Officiers de Protection, et effectuer des évaluations de performance régulières (IRP)
  • Examiner les plans de travail des Spécialistes de la Protection et des Officier de Protection et définir les priorités avec les Chefs de Projet Protection ;
  • Organiser des réunions ad hoc sur la protection avec des Spécialistes de la Protection, des Officier de Protection et des Chefs de Projet afin de partager les défis et les priorités, et d'élaborer des plans d'action pour y faire face;

Réseautage et Partenariat:

  • Établir et entretenir des relations de collaboration avec les donateurs, partenaires, parties prenantes du projet et autres organisations concernés;
  • Entretenir des relations efficaces avec les Clusters Protection, VBG et PE et les groupes de travail connexes au niveau national;
  • Veiller à ce que les spécialistes de la protection et les responsables de la protection entretiennent des relations productives avec les sous-groupes sur le terrain;
  • Veiller à ce que les principales préoccupations en matière de protection soient transmises aux parties prenantes concernées afin qu'elles plaident pour le respect des droits de l'homme et des normes minimales de protection;
  • Coordonner avec d'autres services internes pour garantir une bonne collaboration;
  • Réseauter avec les coordinateurs Protection d'autres missions pour partager les ressources et les meilleures pratiques

Profil requis

Education

  • Bachelier (Licence) dans un domaine pertinent (Sciences Sociales, Psychologie, Travail social, Droits de l'homme, Droit international humanitaire ou autres domaines liés au développement social et au travail humanitaire) ;
  • Maîtrise (MA ou LLM) en Droits de l'Homme, Droit International Humanitaire ou dans des domaines connexes est souhaitable ;
  • Excellente connaissance de l'informatique (Word, Excel et Internet);

Expérience Professionnelle

  • Au moins cinq années d'expérience professionnelle pertinente dans des secteurs liés à la protection, de préférence au sein d'une ONG internationale, et trois années avec un diplôme de l'enseignement supérieur (Master / LLM);
  • Solides connaissances théoriques, techniques et pratiques en protection
  • Excellentes compétences interpersonnelles et de communication et capacité à travailler et à s'intégrer dans une équipe multiculturelle;
  • Capacité à travailler sous pression et flexibilité;
  • Résolution de problèmes, dynamique, maturité et proactivité;
  • Compétences diplomatiques dans le réseautage avec les partenaires, les autorités et les donateurs;
  • Expérience dans des situations d'urgence complexes impliquant des déplacements internes
  • Compétences en matière de rapports, expérience des outils et des systèmes de surveillance, de collecte et d’analyse de données;

Exigences professionnelles

  • Au moins cinq années d'expérience professionnelle pertinente dans des secteurs liés à la protection, de préférence au sein d'une ONG internationale, et trois années avec un diplôme de l'enseignement supérieur (Master / LLM);
  • Solides connaissances théoriques, techniques et pratiques en protection
  • Excellentes compétences interpersonnelles et de communication et capacité à travailler et à s'intégrer dans une équipe multiculturelle;
  • Capacité à travailler sous pression et flexibilité;
  • Résolution de problèmes, dynamique, maturité et proactivité;
  • Compétences diplomatiques dans le réseautage avec les partenaires, les autorités et les donateurs;
  • Expérience dans des situations d'urgence complexes impliquant des déplacements internes
  • Compétences en matière de rapports, expérience des outils et des systèmes de surveillance, de collecte et d’analyse de données;

Langues

  • Français et anglais courants.

Qualités requises

  • Aptitudes au raisonnement stratégique, capacité à fédérer des acteurs d’horizons différents autour d’une cause commune, expérience de mise en réseau, en plaidoyer, animation de groupes de travail.
  • Savoir prendre en compte les dynamiques culturelles, ethniques et politiques locales.
  • Faire preuve de leadership au sein d’une équipe, aptitudes à diriger une équipe de travail.
  • Aptitudes à travailler dans des délais très courts.
  • Esprit d’initiative, autonomie, excellentes qualités interpersonnelles, capacité à travailler dans un environnement multiculturel, sens de l’entregent.

This vacancy is archived.

Recommended for you