Consultant national - revue et élaboration plan stratégique 2022-2025 hépatites virales - Burkina Faso

  • Added Date: Wednesday, 10 August 2022
  • Deadline Date: Wednesday, 24 August 2022
7 Steps to get a job in the United Nations

..

Qualifications

TERMS De REFERENCE

Recrutement d’un (01) consultant national chargé de la revue 
du plan stratégique 2017-2021 et de l’élaboration du plan stratégique 2022-2025  de lutte contre les hépatites virales au Burkina Faso


Titre : Consultant national chargé de la revue du plan stratégique 2017-2021 et de l’élaboration du plan stratégique 2022-2025 de lutte contre les hépatites virales au Burkina Faso

Classe : NO-C du barème du système des Nations Unies
Type de contrat : Accord de Services Spéciaux (SSA)
Durée : Quarante-cinq (45) jours   
Lieu d'affectation :  Ouagadougou
Unité administrative : WCO/BFA


1.    Background 

Les hépatites virales constituent un problème de santé publique dans le monde, en Afrique et au Burkina Faso. Selon l’OMS en 2015, environ 257 millions de personnes vivaient avec une infection chronique par le virus de l’hépatite B (VHB) et 71 millions par le virus de l’hépatite C (VHC). Ces infections causent environ 1,46 millions de décès chaque année. Le Burkina Faso est situé dans la zone de haute endémicité de ces deux infections. En effet, selon une étude réalisée par le Centre MURAZ et l’agence nationale française de recherche sur le SIDA et les hépatites virales (ANRS), la prévalence pour l’hépatite virale B est de 9,1 % et celle de l’hépatite C de 3,6 % en population générale. Environ 2 millions sont porteurs chroniques du VHB et 720 000 de VHC. Ces infections sont responsables de morbidités, notamment la cirrhose et le cancer du foie et d’une mortalité importante (900 décès par an) au dans le pays. 

En outre, l’OMS avait demandé de définir les meilleures méthodes et façons de faire pour dispenser toute la chaîne des services de lutte contre les hépatites virales à des populations différentes dans des lieux différents, de manière à assurer équité, impact maximal et qualité. C’est ainsi que le Burkina Faso après avoir élaborer un plan stratégique contre les Hépatites 2017-2021 qui a connu des difficultés de mise en œuvre se donne l’obligation d’élaborer et de mettre en œuvre un plan stratégique 2022-2026.

A cet effet le Ministère de la santé recherche un(e) consultant(e) pour l’appuyer techniquement à la revue du plan stratégique 2017-2021 suivi de l’élaboration du nouveau plan stratégique 2022-2025 de lutte contre les hépatites virales au Burkina Faso. Ce nouveau plan stratégique, après celui de 2017-2021 permettra au gouvernement et ses partenaires de mettre en œuvre des programmes efficaces de prévention et de prise en charge des hépatites virales suivant les recommandations internationales en vigueur. L’objectif principal de cette consultation est d’élaborer le plan stratégique 2022-2025 de lutte contre les hépatites au Burkina Faso.

2.    Livrables

Le Consultant national pour la revue du plan stratégique 2017-2021 et l’élaboration du plan stratégique 2022-2025 de lutte contre les hépatites virales au Burkina Faso est chargé de :
⦁    Réaliser la revue du plan stratégique précédent qui est arrivé à expiration ; 
⦁    Décrire la situation nationale actuelle en matière de lutte contre les hépatites virales ;
⦁    Recueillir les préoccupations des acteurs de la lutte contre les HV ; 
⦁    Proposer un draft0 du nouveau plan stratégique ;
⦁    Prendre en compte les amendements des drafts des ateliers d’élaboration et de validation
⦁    Proposer un cadre de suivi-évaluation du nouveau plan. 

Les livrables du consultant sont :
⦁    Un plan de travail détaillé 5 jour après le recrutement
⦁    Un rapport d’évaluation du précédent plan stratégique 20 jours après le début de la consultation avec les orientations stratégiques
⦁    Un draft 0 du plan stratégique 2022-2025 de lutte contre les hépatites virales au Burkina Faso à 30 jours après le début de la consultation
⦁    Le plan stratégique finalisé assorti d’un plan de suivi-évaluation à 45 jours de consultation

3.    Education, expérience, compétences et langues

Education/ Qualifications
Essentielle
⦁    Doctorat en Médecine avec une Maitrise en Sante publique et/ou un diplôme en Epidémiologie
Souhaitable
⦁    Un diplôme post universitaire en Médecine tropicale et/ou hépato gastroentérologie et ou médecine interne/ Sante communautaire est un atout

Expérience
Essentielle
⦁    Au moins cinq (05) ans d'expérience acquise au niveau national dans la mise en œuvre des programmes de santé et particulièrement de lutte contre des maladies transmissibles
⦁    Expérience d’au moins 5 ans dans les activités de lutte contre maladies infectieuses VIH et les hépatites 

Souhaitable
⦁    Expérience dans la gestion et la planification de la lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles
⦁    Familiarité avec les directives de l’OMS en matière de lutte contre le VIH, les IST et les hépatites
⦁    Familiarité dans les méthodes de mobilisation communautaire et notamment dans la lutte contre le VIH, les IST et les hépatites
⦁    Expérience pratique de travail et collaboration avec les autorités nationales
⦁    Expérience dans le domaine de l'évaluation des programmes, la formation et la recherche.

Compétences/Connaissances fonctionnelles
Compétences obligatoires
⦁    Avoir un esprit d’équipe  
⦁    Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles
⦁    Communiquer de manière crédible et efficace
⦁    Être capable de produire des résultats dans un délai raisonnable 

Compétences fonctionnelles
⦁    Capacité dans l’élaboration des documents d’orientation stratégique y compris de plans stratégiques du Burkina Faso 
⦁    Capacité à travailler indépendamment, sous pression et dans un environnement multiculturel
⦁    Capacités dans la présentation des informations et la retro information par la diffusion et la communication des résultats d'analyse de données et de rapports sur la situation sanitaire.
⦁    Compétences à monitorer efficacement le progrès, à analyser les données et élaborer les rapports.
⦁    Avoir une maitrise des recommandations de l’OMS en vigueur sur la lutte contre les hépatites virales
⦁    Bonne maîtrise de l'outil informatique : traitement de texte, (Word, Power Point), d'analyse et de cartographie des données épidémiologiques

Langue et niveau requis 

⦁    Maitrise du français (écrit, parlé,) avec une bonne capacité de synthèse, d’analyse et de rédaction
⦁    Une connaissance de l’anglais niveau intermédiaire sera un atout

4.    Supervision Technique

Le Consultant travaillera sous la responsabilité générale du Représentant par intérim et sous la supervision directe du responsable du cluster UCN

5.    Lieu d’affectation

Bureau Pays de l’OMS au Burkina Faso

6.    Voyage 

 Le consultant sera basé à Ouagadougou – Burkina Faso et pourrait être amené à effectuer des missions terrain si nécessaire.

7.     Honoraires et budget (Coût de voyage exclu)

Salaire mensuel : 1 965 167   XOF   Grade : NOC

L'OMS applique une tolérance zéro à l'égard de toutes formes d’exploitation et d’abus sexuels, du harcèlement sexuel et tous types de conduite abusive (discrimination, abus d'autorité et harcèlement)

L'OMS s'engage en faveur de la diversité
 

 

This vacancy is archived.

Recommended for you