Consultance pour une étude de gestion d’un entrepôt humanitaire régional

  • Added Date: Thursday, 06 February 2020
  • Deadline Date: Saturday, 29 February 2020

Réalisation d’une Etude relative au positionnement institutionnel régional, à la stratégie opérationnelle et au mode de gestion de l’entrepôt humanitaire de la Plateforme d'Intervention Régionale Amériques/Caraïbes (PIRAC) de la Croix-Rouge française.

1. contexte

La Croix-Rouge française, association loi 1901 reconnue d’utilité publique1, assure une présence sur l'ensemble du territoire français, y compris dans les départements et territoires d'outre-mer (DOM-TOM).

La Croix-Rouge française intervient dans les champs d’action :

  • De l’urgence et du secourisme,
  • De la formation (métiers de la santé et premiers secours),
  • De l’action sociale,
  • Des opérations internationales,
  • Du soutien psychologique et des actions jeunesse,
  • De la santé et de l’autonomie.

Créée en 2005, la Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) est la délégation représentative de la Croix-Rouge française pour la région caribéenne ainsi que son dispositif opérationnel d’action humanitaire et de coopération régionale.

La PIRAC vient en aide aux populations des Caraïbes sur toutes les catastrophes majeures et s’emploie à développer des actions de renforcement des capacités de résilience des populations sur les territoires français ainsi que les pays de l’arc caribéen et du plateau des Guyanes.

La zone Caraïbes est une des régions au monde les plus exposées aux risques de catastrophes d’origine météorologiques, sismiques, volcaniques et aux effets du changement climatique. Les années 2017 et 2018 ont été particulièrement dévastatrices, marquées par de nombreuses catastrophes naturelles sur l’ensemble du bassin caribéen (ouragans majeurs, tremblements de terre, inondations). Les risques sont exacerbés par différents facteurs de vulnérabilité des populations et des territoires : caractère insulaire, interdépendances entre les territoires, fortes inégalités et fragilité socio-économique d’une partie de la population, flux migratoires complexes, pression urbaine forte, érosion rapide de la mémoire et de la culture du risque. De plus les risques de catastrophes sont accrus par le changement climatique qui influe sur la fréquence, l’intensité mais aussi sur l’imprévisibilité des aléas, imposant un effort d’adaptation soutenu des populations et des institutions.

La Croix-Rouge française a lancé le programme READY Together (2019 – 2021) financé par le programme INTERREG Caraïbes, l’Agence Française de Développement (l’AFD) et la Région Guadeloupe. Il vise à renforcer les capacités de préparation et de réponse des territoires caribéens aux catastrophes naturelles par une approche à 3 niveaux : 1/ Cadres institutionnels humanitaires et capacités d’urgence 2/ secteur économique 3/ populations locales.

Une des activités de ce projet consiste à construire et équiper un entrepôt régional, inséré dans un réseau d’acteurs de l’urgence, pour apporter une aide humanitaire en cas de catastrophe.

Cet entrepôt d’au moins 600 m², conforme aux normes parasismiques et para-cycloniques, sera situé en Guadeloupe dans une zone facilitant l’accès aux ports et à l’aéroport international.

Le choix de l’installation de cet entrepôt sous-régional en Guadeloupe est motivé par différents facteurs :

  • Positionnement géographique central dans la sous-région et porte d’entrée vers le Nord des Petites Antilles,
  • Accès facilité à des infrastructures portuaires et aéroportuaires internationales,
  • Liaisons maritimes avec l’ensemble des territoires de la zone,
  • Siège de la PIRAC/CRF avec équipe de coordination humanitaire sur site,

2. OBJET de la consultation

2.1 introduction

Cet entrepôt a pour objectif d’être un lieu pouvant accueillir des articles humanitaires d’urgence type bâches, couvertures, moustiquaires, outillage, tentes, kits de première nécessité pour les familles, etc. et des équipements d’intervention, notamment dans le secteur de l’eau et de l’assainissement (station de potabilisation, réservoirs). La volonté de la PIRAC est de pouvoir entreposer l’équivalent de 3000 à 4000 kits pour familles correspondant à environ 500 à 750 palettes (normes européennes).

Les équipements entreposés seront installés sur palette sur des racks à 4 niveaux en rayonnage. L’espace devra permettre de circuler avec des équipements de manutention type chariot élévateur, transpalette. Il est également prévu un espace de préparation de kits, une aire de réception – expédition, un espace intérieur de stationnement pour véhicule d’intervention, une salle de formation, un bureau, un atelier et toutes les commodités sanitaires liées à une telle structure. L’aménagement de l’entrepôt tiendra compte des caractéristiques liées au respect du genre, à la protection et la sécurité des usagers et suivra les règles de l’accessibilité physique pour toutes personnes porteuses d’un handicap. L’accès devra permettre le chargement et déchargement de containers de 40’ via les équipements de manutentions mécanisés et également la possibilité de manutention manuelle.

L’entrepôt sera construit en respectant les principes des bâtiments durables dont le fonctionnement vise la réduction de son impact sur l’environnemental et de ses coûts de fonctionnement grâce à son autonomie énergétique.

Le site devra permettre l’accueil et l’organisation d’exercice en extérieur (entrée/sortie de stocks, chantier de potabilisation d’eau, montage de tentes, etc.). La stratégie de cet entrepôt d’envergure régionale sur la Caraïbe est de regrouper sur un même site les moyens des différents acteurs impliqués dans la gestion des catastrophes. La PIRAC garantirait un lieu de stockage avec la gestion adéquate d’entreposage pour les différents organismes désireux de se joindre à l’opération.

2.2 Objectif global

Cette consultation a pour but au travers d’une étude de définir la stratégie de mobilisation de cette entrepôt d’urgence sur 3 dimension : 1/ Positionnement régional parmi les acteurs de l’urgence 2/ Stratégie opérationnelle humanitaire 3/ Plan de gestion et de fonctionnement pour assurer une pérennité et une viabilité financière de l’entrepôt régional basé sur des partenariats avec des acteurs locaux du secteur.

2.3 Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de l’étude consistent à :

Positionnement Régional :

  • Identifier les acteurs de l’urgence au niveau national et régional qui sont concernés, selon une grille multicritère, par la mise en place de l’entrepôt ;
  • Proposer une stratégie d’intégration de l’entrepôt dans ce réseau d’acteur dans un but de complémentarité opérationnelle et de mutualisation des moyens et des coûts de fonctionnement ;
  • Elaborer un plan d’action pour la mise en place de la stratégie de coopération et de partenariat avec les acteurs de l’urgence de la région.

Stratégie Opérationnelle :

  • Evaluer les moyens et besoins humanitaire en termes de pré-positionnement au niveau régional ;
  • Evaluer le volume d’activité en fonction des potentiels partenariats et dimensionner l’entrepôt en fonction ;
  • Emettre des recommandations quant aux biens et équipements humanitaire à stocker dans un but de pertinence humanitaire et de complémentarité avec les acteurs en présence.

Mode de gestion :

  • Proposer un modèle de gestion de l’entrepôt en lien avec les ressources matérielles et humaines de la PIRAC et son mode de financement ;
  • Définir le système d’information de gestion de stock (logiciel) à mettre en place répondant aux besoins des ressources de la PIRAC ;
  • Réaliser un plan d’affaires/ « business model » permettant la viabilité et la pérennité du fonctionnement de l’entrepôt régional prenant en compte les charges de la structure et un modèle de recouvrement des coûts par les partenaires du projet.

L’atteinte des objectifs de cette étude devra inclure

  • Des consultations auprès de la PIRAC et les différents acteurs de la zone pour définir des modalités de coopération.

2.4 Livrables

Le consultant devra remettre lors de sa mission :

  • La proposition de stratégie de positionnement régional incluant une cartographie des acteurs de l’urgence, et en particulier l’identification de ceux pouvant être associés à l’entrepôt régional ;
  • Un benchmark des entrepôts humanitaire de la région Caraïbes ;
  • Les propositions de stratégie opérationnelle incluant une présentation des différents scénarii de faisabilité et un plan d’action du scénario retenu adapté aux moyens de la PIRAC ;
  • La proposition d’un ou plusieurs plans d’affaire permettant la viabilité du dispositif ;
  • Une synthèse en français et en anglais présentant les résultats de l’étude qui permettra à la PIRAC de communiquer à ses partenaires son projet d’entrepôt régional.

2.5 Calendrier

Début de l’étude : Mars 2020

Présentation des avancées de l’étude à mi-parcours : Avril 2020

Rendu final : Juin 2020

This vacancy is archived.