Recrutement d’un(e) consultant(e) international(e) pour l’élaboration de la stratégie nationale et du plan d’action de lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation dans le cadre du projet : « Appui à la stabilisation, à la reprise socio-économiq

  • Added Date: Saturday, 12 August 2017
  • Deadline Date: Thursday, 31 August 2017

Similar jobs

Recrutement d’un/e (01) consultant(e) international(e) Co-facilitateur pour la réalisation du Bilan Commun de Pays Complet (BCP)
Organization: UNDP - United Nations Development Programme
Added: Friday, 18 August 2017
Deadline: Tuesday, 05 September 2017
Background

Dans le cadre de l’amélioration du tissu social, du relèvement socioéconomique et de la lutte contre l’extrémisme violent, le PNUD et le Gouvernement du Japon soutiennent les efforts de la République Centrafricaine pour aboutir à un changement transformationnel en lien avec la promotion de meilleures institutions qui fonctionnent pour assurer l'accès à la sécurité, à la justice et à la réconciliation pour tous d’une part et d’autre part en lien avec le soutien à l’économie par une gestion transparente et responsable des ressources naturelles afin de répondre aux attentes de la population en général et en particulier, à celles des populations retournées, notamment les femmes et les jeunes..

C’est dans cette optique que le PNUD RCA, avec le financement du Gouvernement du Japon, a élaboré et mis en place un projet intitulé : « Appui à la stabilisation, à la reprise socio-économique et à la prévention de la radicalisation des populations vulnérables grâce à un meilleur accès à l’emploi et aux services sociaux dans les zones affectées par les conflits en Centrafrique », visant les objectifs suivants :

  • Favoriser la réduction de la pauvreté et accroître la sécurité humaine à travers des initiatives communautaires ciblant les plus vulnérables, y compris les jeunes à risque et les femmes ;
  • Réduire les risques d'insécurité en offrant des possibilités d'emploi temporaire aux jeunes à risque et aux femmes,
  • Contribuer au renforcement de la résilience communautaire pour prévenir et réagir à l'extrémisme violent.

A cet effet, le projet prévoit des activités en lien avec la mise en place de mécanismes d’alerte pour prévenir les violences, la radicalisation et l’extrémisme violent,  le renforcement de la participation communautaire à la prévention et des sessions de formations des techniciens de la sécurité et des personnes ressources communautaires sur les menaces sécuritaires en général et en particulier sur l’extrémisme violent dans trois préfectures de la RCA à savoir Bangui, Bambari (Haute-Kotto) et Bossangoa (Ouham). A terme, le projet prévoit l’élaboration d’une stratégie nationale visant à mettre en place un système d’alerte contre l’extrémisme violent et la radicalisation.

Duties and Responsibilities

Objectif

Pour répondre à l’objectif n°3 « Renforcer la résilience des communautés pour mieux prévenir et lutter contre l’extrémisme violent », le PNUD envisage de préparer une stratégie nationale visant à mettre en place un système d’de première alerte pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent.

L’objectif général de cette prestation est de renforcer les capacités nationales et locales sur les thématiques en lien avec la radicalisation, l’extrémisme violent et les autres risques sécuritaires qui menacent la sécurité et le retour à la stabilité en Centrafrique. Ceci nécessitera un contact régulier avec les autorités nationales concernées par la question d’extrémisme violent y compris le Ministère de l’Intérieur et Sécurité Publique, la police, la gendarmerie ainsi que le Ministère de la Défense.

Objectifs spécifiques de la consultation :

  • Un état des lieux des risques sécuritaires et des capacités/ressources nationales de gestion et de prévention au niveau central et local est fait ;
  • Une stratégie nationale et un plan d’action pour la mise en place de mécanisme d’alerte pour prévenir la radicalisation et l’extrémisme violent sont disponibles en République Centrafricaine.

Trois livrables attendus sont comme suit :

  • Plan détaillé avec le plan des études (il sera soumis dans les 05 jours après le début de prestation.)
  • Premier projet de la stratégie nationale et le plan d’action avec le rapport des études (il sera soumis dans 40 jours après le début de prestation.)

 Rapport final avec la version finale de la stratégie nationale et le plan d’action y compris le plan de formation (il sera soumis dans 90 jours après le début de prestation).

Competencies

Compétences globales

  • Éthique et valeurs ;
  • Capacité organisationnelle ;
  • Aptitude à travailler en équipe ;
  • Aptitude à communiquer des informations et des idées ;
  • Intelligence émotive et capacité d’autogestion ;
  • Aptitude de prise de décision appropriée et d’une manière transparente.

Compétences fonctionnelles

  • Développement et efficacité opérationnelle ;
  • Capacité à conduire et superviser des évaluations stratégiques et thématiques orientées vers les résultats ;
  • Excellentes aptitudes conceptuelles et analytiques.

Required Skills and Experience

Formation :

  • Justifier d’une formation universitaire (au moins BAC+5) en droit, en sécurité, en psychologie, en sciences sociales ou disciplines assimilées (sociologie, démographie, planification, etc.).

Experience :

  • Avoir une expérience générale de travail d’au moins 10 ans, et une expérience spécifique avérée dans l’élaboration d’un document d’haut niveau lié au radicalisme et à l’extrémisme violent ; 
  • Avoir une expérience avérée dans un contexte post-conflit notamment en Afrique et/ou au programme d’appui aux jeunes à risque.
  • Avoir une expérience dans l'animation des ateliers/conférences ;
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique et une excellente maitrise du français (écrit et oral);
  • Avoir d’excellentes capacités rédactionnelles.

Seront considérés comme des atouts :

  • Avoir travaillé avec les agences du système des nations unies et /ou les organismes internationaux intervenant dans le secteur de la prévention de l’extrémisme violent ;
  • Avoir une expérience à la République Centrafricaine ou dans la région de l’Afrique centrale. 
  • Avoir une expérience dans un pays ayant fait ou faisant face à des risques similaires.

Languages:

  • Une excellente maitrise du français (écrit et oral).

Procédure d'application :

Les consultant(e)s individuel(e)s intéressé(e)s par la présente mission devront soumettre les documents / informations suivants :

Proposition technique :

  • Lettre de motivation ;
  • P11 incluant les expériences similaires et au moins trois références professionnelles ;
  • Approche méthodologie de la mission (au moins 5 pages) ;
  • Le planning de mise en œuvre (chronogramme) ;
  • Copies du rapport de la dernière consultation réalisée ;
  • Copies légalisées des diplômes et autres attestations.

Propostion financière :

Votre proposition financière sera soumise sur la base de l’approche forfaitaire.

Contrats forfaitaires :

La proposition financière prévoit un montant forfaitaire et précise les modalités de paiement sur la base de produits précis et mesurables (qualitatifs et quantitatifs). Par exemple, la proposition financière indiquera si le paiement sera effectué sur la base d’outputs (au terme de l'exécution des services Termes de Références (TDRs) spécifiés dans les TDR). Afin de faciliter la comparaison des offres financières, les candidats devront fournir une ventilation de ce montant forfaitaire (en y incluant les frais de voyage, les indemnités journalières/perdiems et le nombre de jours ouvrables prévus)

NB. Les offres incomplètes ne seront pas prises en compte lors de l’évaluation.

Voyages :

Tous les coûts de voyage prévus doivent être inclus dans la proposition financière. Ces coûts prennent en compte tous les voyages au lieu de la mission / le voyage retour. En général, le PNUD n’accepte pas les coûts de voyage qui excèdent ceux du billet en classe économique. Si un(e) consultant(e) désire voyager en classe supérieure, il devra le faire sur ses ressources propres.

En cas de voyage non prévu, le paiement des coûts de voyage y compris les billets d’avion, l’hébergement, et les dépenses des terminaux, doivent être convenus entre le Bureau du PNUD en RCA et le/la consultant(e) individuel(e), avant le voyage et devra être remboursé. 


Recommended for you