Expert en Réconciliation et Justice.

  • Added Date: Friday, 19 May 2017
  • Deadline Date: Thursday, 01 June 2017

Similar jobs

Expert National Justice/ Justice Transitionnelle, Tunis, Tunisia
Organization: UNDP - United Nations Development Programme
Added: Friday, 15 July 2016
Expert National en Suivi  Evaluation
Organization: UN Office Management
Added: Thursday, 18 May 2017
Deadline: Wednesday, 31 May 2017
Conflict Resolution Expert
Organization: Whitaker Peace & Development Initiative
Added: Friday, 19 May 2017
Deadline: Saturday, 03 June 2017

En application des deux résolutions du Conseil de sécurité 2282 (2016) et de l'Assemblée générale (RES / 70/262), l'ONU propose une nouvelle approche de « Paix durable » pour soutenir la consolidation de la paix et la démocratie au Burkina Faso. Il s’agit d'aider à prévenir tout retour à une situation de crise. Guidée par une Stratégie de consolidation de la paix innovante, cette approche cherchera à aborder les éléments déclencheurs de l'instabilité par un engagement politique qui met l'accent sur l'appropriation nationale, un partenariat solide avec des acteurs clés et appuyée par une structure légère, des mécanismes de financement spécifiques et des organes de coordination actifs aux niveaux national, régional avec le quartier général.

La Stratégie de la paix durable au Burkina Faso visera les interventions politiques immédiates et le renforcement institutionnel dans des domaines sensibles à la politique tels que la justice et l'état de droit, la sécurité, la réconciliation nationale et la transformation des conflits transfrontaliers. Cela contribuera à créer un environnement politique et social favorable à la mise en œuvre des objectifs de développement à plus long terme du gouvernement, tels qu'ils sont énoncés dans le Plan national de développement économique et social (PNDES). Au niveau des pays, la coordination de l'initiative de paix durable sera orchestrée par la Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies avec le soutien d'une équipe dédiée. La coordination s'effectuera par le biais des mécanismes nationaux existants. La stratégie de paix durable demeure une question permanente sur l’agenda du Burkina Faso.
Aujourd’hui, la réconciliation nationale demeure un enjeu majeur pour le Burkina Faso. L’histoire politique du pays a créé différents soubresauts et des nombreuses victimes exigent justice et réparation.

C’est à ce titre que le gouvernement de transition a mis en place dès janvier 2015 une Commission pour la Réconciliation Nationale et les Reformes (CRNR), disposant du mandat de proposer les outils et suggérer les réformes nécessaires en vue d’un renouveau national sur les cinq chantiers prioritaires de la Nation burkinabé, que sont:  i) la vérité, justice et réconciliation nationale ; ii)les réformes constitutionnelles, politiques et institutionnelles ; iii)la réforme électorale ; iv) les finances publiques et le respect du bien public ; v)la gestion des médias et de l’information.

Le Gouvernement du Burkina Faso, en collaboration avec ses partenaires et notamment le Système des Nations Unies, s’est engagé à faire face aux défis de la réconciliation nationale, de stabilité, de consolidation de la paix et du développement du pays. C’est ainsi que des actions sont engagées en vue de : (i) la réconciliation et l’unité nationale ; (ii) la réorganisation des forces de défense et de sécurité ; (iii) le renouveau de la justice ; (iv) l’organisation d’un référendum constitutionnel, etc.

C’est également dans ce cadre que le Conseil National de Transition (CNT) a approuvé, le 6 novembre 2015, la création du Haut Conseil pour la Réconciliation et l'Unité Nationale, (HCRUN). Ses membres ont été officiellement installés le 22 mars 2016. La création de cette institution avait été une recommandation centrale dans le rapport final de septembre 2015 de la Commission de la Réconciliation Nationale et des Réformes (CRNR).  Une institution créée dans la Charte de transition et chargée « d’établir les fondations d’une nation véritablement démocratique, juste, libre et inclusive ».

Cette volonté nationale a en outre été reconnue par la Commission de Consolidation de la Paix des Nations Unies qui a retenu trois axes d’engagements prioritaires en vue d’accompagner le Burkina Faso et consolider durablement la paix. Il s’agit spécifiquement i) de la RSS, ii) de la Réconciliation Nationale et iii) de la Gestion des Frontières.

Dans ce cadre, le PNUD recrute un/une expert/e réconciliation et justice qui devra travailler en appui au HCRUN.

 

Sous la supervision technique de la Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies, l’expert réconciliation sera placé au sein du HCRUN, sous l’autorité des deux co-présidents qu’il assistera pour la mise en œuvre efficace du projet des consultations nationales. A cet effet il devra de manière non limitative exécuter les fonctions suivantes:

  • Mettre en place les outils et les mécanismes de mise en œuvre du projet en tenant compte de la dimension du genre;
  • Etablir des partenariats et réseaux;
  • Mettre en place les mécanismes de suivi;
  • Analyser les informations du contexte, évaluer leur impact sur le projet et donner les alertes nécessaires avec les recommandations qui s’imposent;
  • Définir et mettre en place une ligne de conduite et de communication du HCRUN en appui à la construction d’une image institutionnelle du HCRUN;
  • Conseiller le personnel d’appui du HCRUN en développant l’esprit d’équipe et la compréhension commune des enjeux et objectifs du projet;
  • Préparer, élaborer et présenter des rapports périodiques de suivi et évaluation des activités;
  • Fournir des contributions substantielles aux processus de suivi et évaluation;
  • Fournir des conseils actifs et substantiels aux comités de pilotage dans le cadre du dialogue avec les autorités nationales;
  • Contribuer à l’établissement et à l’entretien par le HCRUN des relations de coopération, de confiance, et de bon partenariat avec tous les acteurs étatiques et non étatiques;
  • Appuyer les co-présidents dans le dialogue avec les autorités nationales, y compris l’administration locale, l’armée, la police, et d’autres autorités, notamment les acteurs non étatiques dans la mise en œuvre du projet;
  • Etablir un réseau de plaidoyer au niveau national et international et mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation avec les partenaires clefs;
  • Conseiller les parties prenantes, Superviser et contribuer techniquement a l’ensemble des activités du projet sur le terrain;
  • Participer aux activités de sensibilisation et de renforcement des capacités nationales et/ou des partenaires sur les processus de justice transitionnelle;
  • Faciliter la tenue régulière des réunions du comité de pilotage du projet et veiller à une bonne information de l’ensemble des partenaires et acteurs impliqués dans le processus;
  • Apporter l’assurance qualité de l’ensemble des documents et/ou outils produits par le HCRUN dans le cadre de la réconciliation nationale;
  • Assurer un transfert de connaissances et de savoir-faire au personnel et aux partenaires nationaux du projet;
  • Contribuer à la mobilisation de ressources complémentaires pour le mécanisme de justice transitionnel et de réconciliation nationale;
  • Apporter un appui aux coprésidents dans l’exécution de toute autre fonction rendue nécessaire pour la bonne exécution du projet;
  • Exécuter toute autre fonction qui lui sera confiée.
     

Compétences fondamentales:

  • Démontre son intégrité par le respect des valeurs des Nations Unies et de son éthique:
  • Promeut la vision, la mission et les buts stratégiques du PNUD;
  • Respecte les différences culturelles, du genre, de la religion, d’âge et de nationalité;
  • Traite ses collègues équitablement et sans favoritisme.

Compétences Fonctionnelles:

  • Possède des connaissances spécialisées dans le domaine de la prévention et gestion des conflits, la cohésion sociale, la réconciliation, la justice transitionnelle, le dialogue et la réforme de la gouvernance ou des domaines connexes;
  • Possède une excellente capacité d’analyse politique, un sens politique et une vaste expérience de la prestation de conseils stratégiques;
  • Compétences et une expérience démontrée dans la facilitation, la formation de consensus, les processus multi-parties prenantes;
  • Solides compétences analytiques;
  • Expérience et connaissances spécialisées dans le renforcement des capacités nationales dans la bonne gouvernance et la construction de la réconciliation nationale;
  • Excellente communication et compétences interpersonnelles et aptitude à établir et entretenir des partenariats et des relations de travail avec les parties internes et externes dans un environnement multiculturel;
  • Connaissance approfondie de la situation du développement humain du Burkina Faso, histoire récente, événements et transitions;
  • Capacité à contribuer à la planification stratégique, et dans la gestion axée sur les résultats;
  • Aptitude à conseiller et superviser la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des projets et programmes;
  • Aptitude avérée à intégrer les pratiques internationales pertinentes de travail.
     

Education

  • Avoir un master en droit, relations internationales, sciences politiques, diplomatie ou de manière générale, les sciences sociales ou humaines.

Expérience

  • Au moins sept (7) années d’expérience sur les processus de justice transitionnelle au niveau international;
  • Très bonne connaissance des normes internationales en matière de droits de l’homme;
  • Très bonnes connaissances des processus de justices transitionnelles, de prévention et de gestion de conflits dans les contextes Africains en général, et de l’Afrique de l’Ouest en particulier;
  • Bonne expérience en matière de collecte d’information et des processus de consultations nationales;
  • Expérience avérée en matière de formation des adultes et de partage des connaissances;
  • Familiarité avec le fonctionnement des commissions vérité et réconciliation nationale;
  • Connaissance de l’histoire du pays et de l’évolution politique des pays africains;
  • Aptitudes à identifier des besoins, formuler des propositions et organiser son travai;
  • Maitrise de l’outil informatique;
  • Excellentes aptitudes pour la communication avec la capacité de clairement exprimer ses idées oralement et par écrit;
  • Bonne connaissance et expérience dans la définition des besoins pour l’établissement des systèmes de gestion d’information/base de données;
  • Très bonnes connaissances en matière de justice transitionnelle, de prévention, de réflexion et de gestion des conflits;
  • Compétences démontrées en matière d’analyse conceptuelle et d’évaluation et d’aptitude à affecter de manière indépendante des travaux d’étude et d’analyse en identifiant les problèmes, en formulant des avis et en présentant des conclusions et des recommandations;
  • Une bonne connaissance de l’outil informatique (Word, Excel, Power Point et autres logiciels pertinents).


Langues

  • Français et Anglais

Important information for US Permanent Residents ('Green Card' holders)

Under US immigration law, acceptance of a staff position with UNDP, an international organization, may have significant implications for US Permanent Residents. UNDP advises applicants for all professional level posts that they must relinquish their US Permanent Resident status and accept a G-4 visa, or have submitted a valid application for US citizenship prior to commencement of employment. For more information please click here and here.

UNDP is not in a position to provide advice or assistance on applying for US citizenship and therefore applicants are advised to seek the advice of competent immigration lawyers regarding any applications.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

 

Contract Duration: 1 Year with possibility for extension

Recommended for you