3 Consultants nationaux C4D polio et vaccination de routine

  • Added Date: Friday, 07 June 2019
  • Deadline Date: Thursday, 13 June 2019

Similar jobs

National Consultant on Cold Chain and logistic of vaccine
Organization: UNICEF - United Nations Children's Fund
Added: Wednesday, 10 July 2019
Deadline: Tuesday, 23 July 2019
Routine Immunization Country Consultant
Organization: Solina Group
Added: Friday, 12 July 2019
Deadline: Monday, 22 July 2019
Natural Capital Valuation Consultant
Organization: Pact
Added: Wednesday, 05 June 2019
Deadline: Saturday, 31 August 2019

1. Contexte et justification La RCA n’a pas notifié de cas de PVS depuis le 8 décembre 2011, date marquant l’isolement du dernier PVS dans les échantillons des selles prélevées chez un cas notifié à BATANGAFO. Cependant, la RCA continue de susciter tant d’inquiétudes suite à la faiblesse de l’immunité des enfants (faibles couvertures de routine, près de 50% en 2016 et en 2017, à la faible qualité des AVS organisées) ainsi qu’ à la faible performance du système de surveillance épidémiologique marquée notamment, par l’existence des zones silencieuses en ce qui concerne la notification des PFA, la faible capacité des acteurs pour la détection des cas de certaines maladies sous surveillance, justifiant la récurrence des épidémies, comme c’est le cas aujourd’hui avec une épidémie de cVPDP2. Au vu de cette situation, et conformément au plan d’urgence de l’arrêt de la circulation des cas de VDPV dans le pays, il est urgent de renforcer la qualité des interventions C4D dans les régions affectées, notamment en direction des populations spéciales et groupes de faible immunité. Il sera ainsi question d’actualiser, de mettre en œuvre, suivre et évaluer les micros plans de communication formulés sur base d’une analyse comportementale approfondie, prenant en compte les données comportementales et environnementales, collectées, disponibles dans les districts/sous-préfecture et au niveau régional. Outre les approches classiques, un focus sera mis sur la participation des leaders des ex groupes armés (ministres, députés de la nation, leaders locaux) afin de faciliter l’accès et la vaccination des enfants, l’analyse plus exhaustive des canaux de communication les plus efficaces identifiés dans les FOSA ciblées. Ce document décrit les termes de référence du Consultants nationaux en C4D de niveau NOB dans le cadre de la réponse aux cas de VDPV2 en RCA.

UNICEF République Centrafricaine cherche trois (3) 3 Consultants nationaux C4D polio et vaccination de routine:- 1 consultant pour couvrir les districts de Bambari, Alindao et Mingala; - 1 autre consultant pour les districts de Kouango et de Grimari et - 1 autre consultant pour couvrir le district de Bimbo.2. But et Objectifs Sous la supervision générale du Chef de section la Communication pour le Développement et sous la supervision directe du Spécialiste C4D et/ou consultants international, en lien programmatique avec le Chef de l’Unité Immunisation, les spécialistes C4D et Survie de Bangui et des bureaux de zones , les consultants nationaux, en tant que membres de l'équipe d'intervention rapide (Team A) ou de l'équipe de d’urgence (Team B) devront apporter un appui à la planification, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des activités de communication au niveau des régions, sous-préfecture et FOSA dans lesquelles ils seront déployés, dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite. Dans cette perspective, ils devront travailler également en étroite collaboration avec le Directeur Régional de la santé, les MCD ainsi que les responsables des FOSA concernées.3. Responsabilités et résultats attendus De façon détaillée, les consultants auront pour tâches : Avant la riposte 1.Dès la prise de fonction, élaborer un plan de travail en prenant en compte l’appui à la riposte, aux activités de vaccination supplémentaires contre la polio et à la surveillance communautaire des PFA2.Appuyer le développement des micro-plans de communication de la zone de santé d’affectation basés sur les évidences et intégrant des activités spécifiques pour les communautés et les acteurs des groupes spéciaux (sédentaires, semi nomades, transhumants, IDPs, pygmées) les activités de routine et de la surveillance des MEV 3.Appuyer l’actualisation de la cartographie des résistances et des populations d’accès difficiles4.Apporter un appui dans l’élaboration de la cartographie des équipes de communications (relais communautaires et mobilisateurs sociaux, y compris ceux des issus des ex groupes armés, des nomades et IDPs.5.Organiser la supervision prospective dans les FOSA à haut risque6.S’assurer de la dissémination dans les FOSA des directives de communication édictées par le niveau national 7.Appuyer le recrutement des acteurs de communication de proximité (respect du profil des relais communautaires et mobilisateurs), y compris au sein des ex groupes armés, des nomades et IDPs.8.Appuyer le renforcement des capacités des ECD, des superviseurs des axes, des superviseurs des équipes de vaccination, du personnel des équipes de vaccination et des sites de stockage, des mobilisateurs et relais communautaires en communication en tenant compte les spécificités des aires de santé9. S’assurer de la distribution à temps et conforment au plan des supports et autres intrants de la Communication 10. S’assurer de l’envoi de la requête et de l’arrivée effective et à temps des fonds de la campagne destinés à la région, y compris pour le niveau district que pour le niveau FOSA.11.Appuyer les initiatives de mobilisation des ressources financières locales en appui à la campagne12.Appuyer le sondage rapide avant chaque campagne afin d’évaluer le niveau d’information des parents et gardiens d’enfants13.Appuyer les districts sanitaires et les FOSA dans la mise en œuvre des micro-plans élaborés.14.Appuyer le plaidoyer et la sensibilisation en faveur du PEV systématique et de la surveillance des maladies.

Pendant la riposte1.Organiser la supervision de la campagne, en priorité dans les FOSA à problèmes, avec accent sur les FOSA abritant des populations spéciales et d’accès difficiles2.Apporter un appui dans la gestion des vaccins par la recherche active des VPOt dans les FOSA de sa zone d’intervention 3.Inciter la participation des acteurs de la communication aux réunions des comités de coordination à tous les niveaux4.Stimuler la participation des leaders communautaires à la mobilisation de la population en faveur de la campagne5.Appuyer la mise en œuvre des micro-plans dans les zones de santé.6.Appuyer le plaidoyer et la sensibilisation en faveur du PEV systématique et de la surveillance des maladies. Après la riposte 1.Appuyer l’évaluation des activités de la campagne au niveau du FOSA/district/région concerné(e). Et autant que faire se peut récolter et consolider des données socio-comportementales et communicationnelles (tant qualitatives que quantitatives) 2.Appuyer le plaidoyer et la sensibilisation en faveur du PEV systématique et de la surveillance des maladies. 3.Documenter les expériences de communication et les leçons apprises dans le cadre de la lutte contre la polio.4.Participer à la recherche active du retrait effectif du mOPV2 et du tOPV dans les FOSA de sa zone d’intervention5.Rédiger des rapports mensuels et finals d’activités comprenant des données quantificatives et qualitatives, expériences originales de mobilisation sociale et les leçons apprises, la gestion des résistances et refus, des rumeurs et des fonds mobilisés localement (et là où c’est possible une analyse du coût-efficacité de chaque interventions ou axes d’intervention). Activités générales1.Développer et mettre en œuvre un plan de surveillance à base communautaire, avec accent sur la vulgarisation de la définition profane des cas, la reconnaissance et la notification à temps des cas suspects des PFA par la population. 2.Développer des initiatives devant conduire à l’appropriation progressive des activités de la vaccination en général et de l’éradication de la polio par les communautés locales.

Résultats attendusLa région sanitaire/le district dispose d’un micro-plan C4D Polio basé sur les données épidémiologiques et socio-anthropologiques collectées lors des séances de diagnostic communautaire et des analyses comportementales assorti d’un plan de suivi-évaluation de la mise en œuvre (pour les aspects qualité, quantité et résultats des interventions). Ce micro plan doit disposer d’une composante clarifiant la stratégie avec les populations d’accès difficiles ainsi que les autres populations spéciales ;•La cartographie des populations spéciales y compris des leaders de ces groupes dans sa zone d’intervention est mise à jour régulièrement, disponible et utilisé pour la révision du micro plan;•Réduction du nombre d’enfant non vaccinés dans les groupes spéciaux et d’accès difficiles dans sa zone d’intervention ;•Les populations locales font vacciner leurs enfants lors des AVS et conformément au calendrier du PEV de routine•Les leaders des ex groupes armés, des communautés nomades et transhumantes, des IDPs, les leaders religieuses et communautaires s’engagent en faveur de la vaccination de leurs enfants, y compris dans le plaidoyer auprès des leaders des populations autochtones ;•Les fonds mobilisés localement couvrent les rubriques non financées et les donateurs sont remerciés.

4. Qualifications et compétences requises 1.Etre de nationalité Centrafricaine 2.Etre titulaire d’un diplôme supérieur (Licence) en Communication sociale, en sciences sociales ou dans un domaine connexe. 3.Avoir une bonne expérience d’au moins 3 ans dans la communication, mobilisation sociale et participation communautaire en faveur de la vaccination contre la poliomyélite serait un atout majeur.4.Avoir une bonne connaissance de la politique nationale de santé et des réalités locales 5.Pouvoir travailler dans un environnement international et multiculturel.6.Pouvoir travailler de façon indépendante et en équipe.7.Avoir de bonnes aptitudes en communication.8.Avoir une très bonne connaissance des langues locales de la région d’intervention.9.Pouvoir maîtriser les logiciels de gestion de base de données et de traitement de texte (Excel, Word, Power point sous Windows)5. Durée de la consultation La consultation s’étalera sur une période de 3 mois sur le courant de l’année 2019• Date souhaitée de début de la consultance : 13 juin 2019 ;• Date de fin de la consultance : 12 septembre 2019.6. Lignes de supervisionLes consultants nationaux, en tant que membres de l'équipe d'intervention rapide (Team A) ou de l'équipe de d’urgence (Team B) sont placés sous la supervision générale du Chef de section la Communication pour le Développement et sous la supervision directe du Spécialiste C4D et/ou consultants international, en lien programmatique avec le Chef de l’Unité Immunisation, les spécialistes C4D et Survie de Bangui et des bureaux de zones.

7. Lieu d’exécution du contrat : Dans les districts de Bambari, Alindao et Mingala, de Kouango et Grimari, et de Bimbo, en République Centrafricaine, avec possibilité de redéploiement dans d’autres districts suivant l’évolution de l’épidémie.

8. Conditions de Travail Chaque consultant devra disposer de son ordinateur personnel et sera basé au sein des structures du Ministère de la Sante (Direction du PEV). Il devra justifier d’une couverture personnelle par une assurance santé en cours de validité qui le couvre en cas d’une évacuation médicale pendant toute la durée de la consultation. L’UNICEF ne lui offre pas d’assurance santé. Il sera soumis aux exigences de sécurité en vigueur à l’UNICEF et dans le SNU et devra être à jour sur les cours de sécurité. 9. Dossier de candidature Le dossier de candidature doit comprendre :•Un CV à jour, ou le formulaire P11 (Historique Personnel) à télécharger sur http://www.unicef.org/about/employ/index_apply.html ou sur le site des Nations Unies);•Une lettre de motivation ;•Une copie scannée du diplôme le plus important ;•Copie des certificats et attestation de travail ;•Une Offre Financière relative aux honoraires et perdiem.

Pour soumettre votre dossier de candidature, veuillez cliquer sur le lien d’accès ci-après: http://jobs.unicef.org/cw/en-us/filter/?search-keyword=&location=central... UNICEF est engagé à promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de son personnel, et encourage fortement les candidatures féminines et masculines de toutes origines nationales, ethniques et religieuses, y compris les personnes vivant avec un handicap, de postuler.UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, ainsi que de tout autre type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés.

This vacancy is archived.

Recommended for you